CAHIER DE DOLÉANCES : EXPRIMEZ-VOUS !

jusqu'au vendredi 21 décembre 2018

Les élus de Plouguerneau ont décidé d’ouvrir un cahier de doléances disponible à l’accueil de la mairie jusqu’au 21 décembre prochain, pour collecter les idées et les revendications des habitants. Les doléances seront ensuite transmises à la députée et à l’autorité préfectorale afin d’informer nos gouvernants des difficultés de vie rencontrées et supportées par les plouguernéens.

Comme dans de nombreuses villes et communes rurales, le maire de Plouguerneau a mis en place lundi dernier, un cahier de doléances à l’accueil de la mairie pour que chacun puisse exprimer ses craintes et ses attentes, ses propositions et ses idées. « Ce cahier de doléances est un moyen d’expression opportun, favorisant le dialogue dans ce contexte de crise dont les Gilets jaunes sont l’une des manifestations les plus significatives, estime Yannig Robin. Cette initiative est notre contribution, une introduction à la concertation de 3 mois proposée par le gouvernement et le président de la République. Nous saisissons cette main tendue dans l’espoir de trouver ensemble des solutions concrètes répondant au malaise profond qui touche aujourd’hui le pays et qui s’explique notamment par des inégalités sociales et territoriales grandissantes… »

Les habitants ont donc jusqu’au vendredi 21 décembre pour se rendre en mairie remplir le cahier de doléances. Après quoi, « on s’engage à ce que ces doléances remontent au gouvernement par la députée et la préfecture. Nous espérons sincèrement qu’elles servent de base pour une discussion lors des futurs états généraux. » précise le Maire.

La mairie de Plouguerneau est ouverte le lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 ; mardi et samedi de 9h00 à 12h00.

LES CAHIERS DE DOLÉANCES

Dans les circonstances exceptionnelles qui président à la convocation des États généraux pour le 5 mai 1789, c’est tout le peuple du royaume de France qui s’attelle à la rédaction de documents dont l’étude permet de jeter un éclairage presque complet sur l’état du royaume à la veille de la Révolution et sur les aspirations des Français qui en sont les auteurs.

Rédigés à la demande du roi Louis XVI en vue des états généraux du 5 mai 1789, où ils devaient servir de documents de travail, les cahiers de doléances (du verbe latin dolere, qui signifie « se plaindre ») rassemblent les plaintes et les vœux du peuple de France. Rédigés entre février et mars 1789, ils constituent des documents extraordinaires pour la connaissance de la France de cette époque, notamment de sa société. En théorie, c’est l’occasion pour chaque habitant du royaume, quelle que soit sa condition, d’exprimer ses plaintes directement au roi.