LA COMMUNE DE PLOUGUERNEAU ADOPTE LE .BZH

site internet et adresses mails

Tout est bon pour la commune de Plouguerneau pour promouvoir la langue bretonne ! Après avoir obtenue la charte « Ya d’ar brezhoneg », adhérée à l’association « Breizh 5/5 » en faveur de la Bretagne à 5 départements, la mairie adopte le .bzh pour le site web de la commune et ses adresses mails.

Pour Cécile Trividic, élue déléguée à la langue bretonne le passage en .bzh, « c’est d’abord une volonté politique de promotion du breton à Plouguerneau. Une manière montrer notre ancrage régional jusque dans la sphère digitale. L’extension « .bzh » marque notre identité, celle de la Bretagne ! ».

De la volonté, il en aura fallu : « le passage en .bzh est un projet de longue date mais qui a mis du temps a émerger du fait de problèmes techniques entre notre hébergeur et l’ancien propriétaire du site internet de la commune » explique Dominique Cardinal, responsable informatique à la mairie de Plouguerneau. La première étape a eu lieu avec le lancement du nouveau site web qui a adopté le .bzh début 2018. Pour autant, la mairie reste propriétaire du .fr. Ces deux domaines renvoyant vers le même site. « Cela est meilleur pour notre référencement ! » assure-t-il.

Aujourd’hui, une nouvelle étape a donc été franchie par l’adoption de l’extension bretonne pour l’adressage. « Depuis le 2 janvier 2019, toutes les adresses mails, agents et élus compris, se terminent par .bzh et non plus par .fr. Par exemple, pour contacter la mairie vous adresserez votre message à mairie@plouguerneau.bzh » détaille Dominique Cardinal. « Cette action peut paraître anodine. Pourtant, elle répond clairement à l’un de nos axes sur la politique que nous menons en faveur du bilinguisme, celui de faire vivre la langue bretonne et ce, via les outils les plus modernes. Avec près de 1 500 mails envoyés par jour, c’est autant de .bzh qui circulent ! » ajoute l’élue.

ENTHOUSIASME PARTAGE

Pour avoir fait le tour de tous les services et antennes de la mairie pour configurer les boîtes mails des agents, le responsable informatique constate que « le personnel de la mairie est plutôt fier de cette évolution, C’est une manière de se retrouver autour de quelque chose, notre culture ! ».

De d.à g. : Dominique Cardinal, responsable informatique à la mairie de Plouguerneau ; Cécile Trividic, élue déléguée à la langue bretonne le passage en .bzh ; et Tony Coton, chargé de communication, ont mené le projet de front !

Qu’est-ce que le « .bzh » ?

Lancé en 2004 et porté par une association quimpéroise, le projet d’extension internet bretonne .bzh s’est concrétisé en 2014 après dix années passées à construire le dossier de candidature, réunir les fonds nécessaires à sa présentation auprès de l’ICANN (organisme mondial régulateur d’Internet) et répondre à l’ensemble des conditions juridiques et techniques demandées au préalable.