JEUDIS DE LA PARENTALITÉ : AUTORITÉ BIENVEILLANTE

jeudi 4 avril | 18h30 | centre de loisirs

Comment développer son autorité bienveillante ?

Des limites trop strictes ou trop lâches, des règles inadaptées et fluctuantes sont souvent à l’origine de conflits éprouvants pour les petits comme pour les grands ! Comment les éviter en exerçant une autorité bienveillante qui respecte les enfants et leur donne un cadre pour bien grandir ? C’est la question à laquelle Pascale Thoby, consultante en parentalité, répondra lors de la prochaine causerie des jeudis de la parentalité. Rendez-vous le jeudi 4 avril à 18h30 au centre de loisirs « Aux milles couleurs ».

En France, la théorie « psychanalytique » est encore la référence presque absolue : l’enfant y est vu comme animé de pulsions à contenir pour qu’il devienne un être social. Ses comportements sont perçus comme mus par le seul principe de plaisir auquel les adultes doivent opposer le principe de réalité. Le rôle du parent est alors de poser des limites aux désirs, à ce qui est interprété comme un caprice et à la toute-puissance de l’enfant.

Pour Pascale Thoby, « une telle vision ne peut qu’engendrer la multiplication des conflits qui épuisent tant les parents que les enfants et altèrent la relation Dans ce modèle, il est logique que le parent cherche à contrôler toujours plus, à mettre des limites et à cadrer. S’il n’est pas autoritaire, il est vu comme laxiste… »

Or, « le monde change, prévient-elle ! Les enfants d’aujourd’hui ne vivent plus dans le même environnement que ceux d’hier, tout bouge. » Entre laisser-faire et autorité, les comportements des parents oscillent. Alors que faire ?

PARENTALITÉ POSITIVE

La « parentalité positive » ouvre une troisième voie, qui allie fermeté et bienveillance. « La parentalité positive s’attache à construire en positif plutôt qu’à répondre à ce qui est négatif. A rechercher ensemble des solutions mieux adaptées que les cris ou la punition. Écouter les émotions de l’enfant, se ‘reconnecter’ avec lui, et surtout l’impliquer dans l’élaboration des règles qu’on va lui demander de respecter, composent les grands principes de cette approche éducative » explique la professionnelle avant d’avertir qu’ « il ne s’agit pas pour autant d’être dans la négociation permanente ! »

Au cours de la causerie, l’animatrice partagera ses expériences professionnelles et personnelles avec les participants. Ils nourriront les échanges et donneront quelques clés pour aider les parents à construire une parentalité positive et créative avec leurs enfants, en privilégiant le dialogue et la coopération. « Je ne délivre pas de recettes toutes faites. Mon objectif est d’accompagner simplement les parents dans ce changement de posture. » précise Pascale Thoby.

L’AUTORITÉ BIENVEILLANTE

jeudi 4 avril 2019 à 18h30 au centre de loisirs

Des limites trop strictes ou trop lâches, des règles inadaptées et fluctuantes sont souvent à l’origine de conflits éprouvants pour les petits comme pour les grands ! Comment les éviter en exerçant une autorité bienveillante qui respecte les enfants et leur donne un cadre pour bien grandir ? C’est la question à laquelle Pascale Thoby, consultante en parentalité, répondra lors de la prochaine causerie des jeudis de la parentalité. Rassurant !

Les jeudis de la parentalite, kesako ?

« Les jeudis de la parentalité » sont une série de 5 « causeries » qui s’étalent sur l’année scolaire 2018-2019, chaque jeudi avant les vacances scolaires. A destination des (futurs)parents comme des professionnels, plusieurs thèmes liés à l’éducation, à l’enfance et à la jeunesse sont ainsi abordés et discutés en présence d’experts d’horizons différents. Ce concept, issu du Projet Educatif Local (PEL) de la commune de Plouguerneau, vise à apporter des réponses aux questionnements que les parents peuvent avoir quant à leur rôle, notamment lorsqu’ils font face à des situations complexes avec leurs enfants et adolescents.