DES POTAGERS ÉPHÉMÈRES A PLOUGUERNEAU !

au centre-bourg et à Lilia

Après Les Comestibles il y a trois ans, l’équipe des espaces verts de la commune de Plouguerneau ont une nouvelle fois laissé s’exprimer créativité : huit potagers éphémères éco-conçus sont à disposition de toutes et tous à Lilia et au centre-bourg. A la croisée du lien social, de la biodiversité et recyclage, focus sur des réalisations qui ont du goût !

Cette idée est avant tout collective ! Elle a germé dans la tête des agents des espaces verts qui souhaitaient renouveler une opération réussie trois ans plus tôt. Roland Kervella, responsable du service des espaces verts et de la propreté urbaine, ne dit pas autre chose : « à l’été 2016, l’équipe des espaces verts a glissé des plantes aromatiques dans quelques parterres de la commune près desquelles des écriteaux en ardoise ont été plantés pour renseigner les passants sur ce qu’ils pouvaient goûter. Nous avons reçu énormément de retours positifs. Cette année, nous avons développé le concept avec les Potagers éphémères. »

Ici, un plant de rhubarbe, un groseillier à maquereau, un fraisier et de la menthe.

Sur le terrain, huit grands bacs en bois de différentes hauteurs comme autant de petits potagers, se composent de légumes, fruits et plantes aromatiques comme le détaille Roland : « nous avons planté du cerfeuil, du persil, de la rhubarbe, du coqueret du Pérou, du cumin, du romarin, de la sauge, différentes variétés de menthes, de l’oseille et bien d’autres encore. Côté fruits et légumes, nous avons opté pour les incontournables tomates cerises, des tomates poires, des potimarrons, des fraises, des mûres et des cassis. » Disposés à deux endroits de la commune, cinq en centre-bourg près de l’Office du tourisme, et trois à Lilia à côté du jardin du Dolmen, « ces lieux ont été retenus pour leur bonne exposition au soleil et leur fréquentation par les habitants et les touristes. Chacune et chacun pourra ainsi se servir gratuitement à mesure que les végétaux s’épanouiront ! » assure Roland.

 

UNE PRÉPARATION PENSÉE DANS LES MOINDRES DÉTAILS 

Les bacs que vous voyez aujourd’hui sont le fruit d’un travail de plusieurs mois. Tout a été réfléchit, des contenants aux contenus. « Le bois est issu de palettes recyclées et de chutes de bois que l’on avait à disposition au centre technique municipal. Une fois montées, les lattes de bois ont été colorées par du brou de noix et protégées par de l’huile de lin. L’intérieur est quant à lui tapissé de géotextile que nous utilisons déjà pour certains de nos parterres. Ce matériau permet à l’eau en surplus de s’écouler tout en retenant la terre et d’assurer sa bonne aération. Nous avons ensuite rempli le tout par un mélange de vieux terreau et de terre végétale pour garder un peu d’humidité. » poursuit ce passionné de nature !

Avez-vous déjà senti de la menthe-fraise ? Surprenant !

Les plantes ont elles aussi fait l’objet de toutes les attentions. Stockées et bichonnées depuis mi-mars dans les serres municipales, « la plupart d’entre elles ont été achetées à le C.A.T, le Centre d’Aide par le Travail de Plabennec. D’autres ont été données par l’association du jardin partagé, Les Ancolies de Plouguerneau. Nous les remercions » précise-t-il.

Les potagers dureront jusqu’en octobre, après quoi, les plants retrouveront les parterres de la place du Verger. Pour Roland Kervella, c’est sûr, « ces potagers sont une invitation au partage et à la convivialité. » Alors venez picorer dedans !

 

Ces potagers s’inscrivent dans la suite logique de toutes les actions menées ces derniers mois par la municipalité en faveur de la biodiversité et de la réappropriation des espaces publics par toutes et tous.

Vous pourrez également tomber sur des artichauts !