RÉNOVATION DU CENTRE-BOURG : QUELLE(S) SUITE(S) ?

Point d'étape

Le printemps est une période de l’année où nous avons envie de faire circuler les énergies, d’initier du renouveau. Et pour accompagner cet élan, la mairie de Plouguerneau a choisi le 21 mars 2022 pour présenter les résultats de la concertation et du diagnostic de la rénovation du centre-bourg, lors d’une réunion ouverte au public venu en nombre à l’Espace Armorica.

Stand de discussion au forum des associations en septembre, balade publique dans le centre-bourg le mois suivant, rencontres et entretiens avec des commerçants et des représentants du tissu associatif local en novembre et décembre… On peut admettre que la concertation a largement rythmée la fin de l’année 2021 !

Cette première phase de diagnostic partagé a été enrichie par une phase dite « d’étude » qui s’est notamment déclinée en deux ateliers publics, l’un sur le devenir de la maison communale et l’autre sur les mobilités.

« Cette démarche ouverte a permis aux habitants participants de s’exprimer sur leurs envies et leurs craintes quant au renouveau de leur espace de vie commun qu’est le bourg de Plouguerneau », assure Marie Bousseau, 1ère adjointe à la participation citoyenne et au cadre de vie.

De cette concertation, l’atelier TLPA, cabinet d’urbanistes et d’architectes brestois mandaté par la mairie, a dégagé les principaux enjeux en matière d’aménagement du futur centre-bourg, la maison communale comprise.

De quoi permettre aux élus de faire des choix éclairés pour l’intérêt général !

Synthèse des constats issus des différents ateliers de concertation menés par l’atelier TLPA.

UNE RESTITUTION DANS LES MOINDRE DÉTAILS

C’est donc le lundi 21 mars dernier, à 18h30, que les élus ont présenté devant un parterre d‘habitants, les conclusions détaillées de ces mois de travail concerté.

La maison communale a ouvert le bal. Que ce soit sur le partage des espaces intérieurs comme de l’aménagement de la cour extérieure, trois pistes respectives ont été synthétisées sur la base des contributions tirées de l’atelier public. « Le bâtiment de la maison communale présente un bon état général, pour autant il n’est pour le moment pas isolé, les circulations sont complexes et bon nombre de diagnostics n’ont pas été réalisés pour lever d’éventuels aléas. À ce stade de la réflexion sur la programmation, il n’est pas possible de chiffrer précisément les différents scenarii décrits, les orientations de programmation et de portage étant pour le moment hypothétiques » a expliqué Yannig Robin, le maire de la commune.

Pour autant des ordres de grandeurs peuvent être donnés pour avoir idée d’une fourchette de prix à prévoir selon l’ambition de rénovation thermique, architecturale et les nécessités de reprises structurelles pouvant émerger des diagnostics et/ou de la programmation. Ils sont tous présentés dans les documents consultables en bas de page.

La rénovation du centre-bourg a occupé le reste de la réunion. Constats actuels, analyse de la structure commerciale, fonctionnement de la circulation au sein du bourg, tout a été passé au crible.  Au diagnostic de l’atelier TLPA s’est ajouté celui du cabinet AJBD, cabinet d’étude et de conseil en environnement, sur le stationnement et le plan de déplacement actuel.

La combinaison de ces deux diagnostics ouvre sur plusieurs scenarii de circulation dans le bourg…

Synthèse des idées émises par les habitants lors de la concertation animée l’atelier TLPA.

UNE GRAND’RUE À SENS UNIQUE ?

Qu’il n’y ait pas de méprise : « ce travail de diagnostic, n’est pas un travail de projet. Tout n’est encore gravé dans le marbre ! », a alerté le maire.                                                                                

À partir des enseignements issus de ces diagnostics et synthétisés dans les documents disponibles en téléchargement en bas de cette page, les élus ont annoncé une décision importante : « Nous avons fait le choix du scénario n°2 impliquant le passage en sens unique de la Grand’Rue, dans le sens entrant, sud-nord. C’est ce scénario qui répond le mieux à trois exigences que nous nous étions fixées à savoir sauvegarder la vitalité commerciale, faire cohabiter toutes mobilités et assurer l’accessibilité de l’espace public à tous », détaille la 1ère adjointe.

Ce choix constituera ainsi la base de travail du prochain maître d’œuvre dont le recrutement est en cours. Après un passage au conseil municipal d’octobre 2022, ce dernier aura plusieurs mois pour concevoir le projet de réaménagement du centre-bourg qui intégrera, lui aussi, un volet de concertation.

Le chantier devrait débuter en 2024.

Stationnement dans le centre-bourg : principaux constats identifiés suite au diagnostic du cabinet AJBD.

À LIRE AUSSI

Tous en selle 2024

Tous en selle 2024

La mairie et la police municipale de Plouguerneau vous proposent une nouvelle édition de «Tous en selle» le vendredi 30 août 2024 de 14h à 18h à la...

Un partenariat à vocation solidaire

Un partenariat à vocation solidaire

Ce mercredi 10 juillet 2024 s'est tenu la signature de la convention entre le centre communal d’action sociale (CCAS) de Plouguerneau et la caisse...

}   Publié le 10 mai 2022  Crédit photo : Mairie de Plouguerneau