RETROUVONS-NOUS DANS NOS COMMERCES !

bars & restaurants

Crédit photo : Sandra Seitamaa

Les restaurants et bars ont rouvert leurs portes il y a maintenant plus d’une semaine. Enfin ! Comme les autres commerces, ils ont dû baisser le rideau le 15 mars dernier. Deux mois et demi d’arrêt qui ont impacté leur activité, parfois leur moral. Mais c’est avec le sourire que les commerçants de la commune vous accueillent de nouveau ! 

Entre les démarches administratives pour obtenir des aides ou pour déclarer des salariés en chômage partiel, la gestion des fournisseurs, les relations avec les banques ou les propriétaires des murs des établissements, les commerçants plouguernéens passent une période difficile… 

Parce qu’ils constituent une des richesses de la commune, continuons à aller dans tous ces commerces de proximité : boulangeries, restaurants, bars, fleuristes, magasin de jouets, etc. Une manière de limiter nos déplacements, de soutenir l’activité économique locale et d’établir une relation de confiance durable entre nous tous. 

DES COMMERÇANTS PRÊTS À NOUS ACCUEILLIR !

Bien que les portes furent restées closes pendant plusieurs semaines, les commerçants ont cherché à mettre à profit le temps qu’ils avaient pour préparer au mieux la reprise. Certains en ont même profité pour faire des travaux à l’image de la crêperie du Lizen à St Michel et du Rallye Bar en centre -bourg (voir interviews ci-après). Tous ont aussi mis en place des mesures sanitaires pour assurer leur sécurité, celles de leurs employés et des clients.

Alors, retrouvons-nous dans nos commerces !

Les bars et restaurants sont ouverts, allons-y !

Parmi toutes ses richesses, la commune de Plouguerneau compte 15 restaurants et bars. Autant de lieux où il est bon d’aller boire un verre, déjeuner ou diner. Autant de lieux aussi où l’âme plouguernéenne vibre. Pour leur donner un coup de pouce, retrouvez ici les jours et horaires d’ouverture de vos bars et restaurants préférés !

Centre-bourg
> Bar-tabac Les Mouettes
6, place de l’Église – 02 98 04 71 04
Ouvert du lundi au jeudi de 6h30 à 21h00 ; vendredi de 6h30 à 1h00 ; samedi de 7h00 à 1h00 ; dimanche 7h30 à 1h00. 

> Le Rally Bar
13, place de l’église – 02 98 04 71 09
Ouvert du lundi au jeudi de 6h30 à 21h00 ; vendredi de 6h00 à 00h00 ; samedi de 7h30 à 23h00 ; dimanche 7h30 à 21h00.

> Le Tréménac’h (restaurant)
2 rue de Tréménac’h – 02 98 04 55 32
Sur place : du lundi au vendredi de 12h00 à 13h30.
À emporter : sur réservation entre 8h30 et 11h30.

> Esprit Sarrasin (crêperie)
3 Grand’rue – 02 98 04 72 19
Sur place : du mardi au samedi dès 18h30 et dimanche de 12h00 à 14h00.
À emporter : sur commande (par demi-douzaine) et au Rallye bar.

> Le Mayano (pizzeria)
7, place de l’église – 02 98 37 15 49
Sur place et à emporter : voir jours et horaires d’ouverture sur la page Facebook du restaurant.

> À La Maison (restaurant)
21, place de l’Europe – 02 98 01 76 21
Sur place à partir du 19 juin. Du jeudi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 21h00 & le dimanche de 12h00 à 14h00.
À emporter : sur réservation au plus tard le jeudi pour retrait des commandes le samedi entre 17h00 et 18h00 et le dimanche entre 10h00 et 11h00.

> Le Sema (kebab)
15, place de l’église – 06 16 11 16 54 
Sur place à emporter : du lundi au dimanche de 11h30 à 14h00 et de 18h00 à 21h00. Fermé le dimanche midi.

> De La Bouche À L’Oreille (restaurant)
19 rue de Guisseny – 02 98 03 70 96
Réouverture le 31 août 2020.

St Michel
> Le carré St Michel
Plage du Korejou – 02 98 04 71 61
Sur place : du mercredi au vendredi de 12h00 à 13h30 et de 19h00 à 20h30 ; samedi de 12h00 à 13h30 et de 19h00 à 21h00 ; dimanche de 12h00 à 14h00.
À emporter : moules frites sur réservation par téléphone ou via le site web dimanche soir. Commande à passer le dimanche avant 19h00.

> L’Abri du Marin
370 Kergoff Uhella – 02 98 42 87 43
Sur place : mardi au samedi de 12h00 à 00h00 et le dimanche de 12h00 à 19h00.
À emporter : tous les jours sur commande. 

> Le Lizen
83 Kergoff – 02 98 04 62 23
Sur place : tous les jours sauf mercredi, midi et soir, de 12h00 à 14h00 et de 18h45 à 20h45 et vendredi et samedi jusqu’à 21h00.

Lilia
> Le Castel Ac’h (restaurant)
Route de Kervenni – 02 98 37 16 16
Sur place : tous les jours de 12h à 14h et de 19h à 22h et service continu en terrasse de 10h à 22h
À emporter : tous les jours midi et soir. Commande sur castelach.fr

> Le Bar à huîtres Legris
20 Kastell Ac’h – 02 29 00 34 13
Sur place : tous les jours de 10h à 14h pour la dégustation bar à huîtres ; de 12h à 14h et 19h à 21h pour l’Atelier de la mer.

> Bar « Le Franc Bord »
214 Kreiz Ker – 02 98 42 83 13
Ouvert le jeudi et vendredi à partir 17h ; samedi et dimanche de 10h à 13h30 puis à partir de 17h

> La Routes des Phares (crêperie)
234 Kervenny vraz – 02 98 04 70 15
Sur place et à emporter : tous les jours de 12h à 21h.

Confinement,
Déconfinement,
Ils & elles racontent
 

Trois restaurateurs et cafetiers de la commune nous ont accorder un peu de temps pour nous faire part de la manière dont ils ont vécu le confinement puis le déconfinement.
Voici leurs témoignages.

« NOUS AVONS PERDU 25%
DE CHIFFRE D’AFFAIRES »

Patrick Calonnec de la La crêperie « Le Lizen »


«
 Le confinement a été un choc pour nous. À l’annonce de la fermeture des bars et restaurants, nous étions en plein service. Il a fallu tout arrêter du jour au lendemain. Ce fut d’autant plus difficile qu’avec l’approche des beaux jours et des vacances scolaires, nous étions dans une période où la fréquentation augmentait. Le constat est dur : en 2 mois, nous avons perdu 25% de chiffre d’affaires annuel… Pendant le confinement, nous n’avons pas proposé de vente à emporter. La crêpe est un produit qui ne s’y prête pas tellement. Nous avons plutôt profité de cette période pour effectuer des travaux à l’intérieur comme à l’extérieur de la crêperie. Avec le déconfinement, nous espérons que les clients répondront présents. Bien que nous ayons dû annuler les différents concerts programmés sur l’été, nous avons toutefois recruté trois jeunes Plouguernéen-ne-s pour la saison que nous souhaitons belle. Nous avons mis en place le protocole sanitaire exigé. Nous avons également remplacé les cahiers d’écoliers par des menus plastifiées, plus simples à nettoyer. Pour les plus connectés, un QR code permet de consulter la carte sur son mobile. Le Lizen est un endroit sympa avec son jardin-terrasse ombragé comprenant un coin enfants ! »
« LES GENS AVAIENT BESOIN DE PARLER,
ILS AVAIENT LE TEMPS DE PARLER. »

Nadia Hervé du Rallye Bar


« Brestoise débarquée à Plouguerneau, je suis à la tête du Rallye bar depuis un an. Sans surprise, le confinement a chamboulé toute mon activité. Mes deux salariés étant en chômage partiel jusqu’au 3 mai. J’ai heureusement pu garder le tabac ouvert et donc garder le lien avec les gens. Certains en avaient d’ailleurs besoin : plusieurs clients qui fréquentaient déjà mon établissement et qui ne parlaient pas ou peu habituellement, se sont mis à discuter avec moi. C’était peut-être leur seule sortie de la journée. J’ai également noté le passage de nombreuses nouvelles têtes. Humainement, le confinement a été « positif ». Compte tenu de la baisse d’activité et des amplitudes horaires, j’en ai profité pour effectuer quelques travaux de rafraîchissement. J’ai aussi installé un jeu de fléchettes au fond du bar. Depuis le temps que les jeunes me le réclamaient ! Le déconfinement s’est révélé être plus compliqué au regard du manque de clarté des textes officiels et des changements de braquets sur des mesures. Dans la pratique, le port du masque s’avère être source de conflits. Certains se fâchent alors que nous sommes obligés d’appliquer ces règles. Espérons qu’elles ne perdurent pas au-delà du 22 juin… Reste qu’une fois assis, on peut enlever son masque ! »
« LES CLIENTS SONT REVENUS ! »

Adrien Legris du bar à huîtres Legris


« Avec la fermeture de la partie bar et restaurant, nos quatre salariés ont été mis en chômage partiel. Nous avons néanmoins souhaité maintenir une activité sur le site en gardant la vente à emporter d’huîtres tous les week-ends. Nos salariés ont ainsi pu venir travailler à tour de rôle. Cela leur a permis de garder le contact avec l’équipe comme avec les clients. Cet équilibre était nécessaire à mon sens. Côté production, heureusement pour nous les huîtres sont des produits vivants aux cycles d’élevage long, de 3 à 5 ans. Les huîtres qui n’ont pas été vendues sont toujours dans la baie de St Cava. Elles n’en seront que meilleures ! Le déconfinement ? Intense : entre le moment de l’annonce et celui de la réouverture des bars et restaurants, nous avons eu peu de temps pour nous préparer, organiser l’espace et recruter du personnel. Nous y sommes arrivés. Les clients sont revenus très vite et nous les remercions. Avec la limitation du nombre de personnes à l’intérieur du bar, nous misons tout sur la terrasse et les trottoirs gentiment mis à dispo par la mairie. Il manque juste la météo ! »