UNE NOUVELLE CUISINE CENTRALE POUR MIEUX MANGER

mise en service en 2020

Légende photo : chantier en cours 

Pour parfaire son engagement auprès de l’enfance-jeunesse, la municipalité a inscrit le « bien manger » au cœur de sa politique nutritionnelle. L’objectif ? Proposer aux enfants déjeunant chaque jour à la cantine une prestation de qualité : produits issus de l’agriculture biologique, produits labellisés, locaux, poissons frais, plats « faits maison », etc. Pour contribuer à l’atteinte de cet objectif, la commune va se doter d’un nouvel équipement pour remplacer la cuisine centrale actuelle, datant de mars 1988. Présentation.

Il était temps d’agir ! Âgée de 30 ans, la cuisine centrale actuelle, située à la maison communale, est un équipement devenu obsolète tant en termes de structure, de dimension du bâtiment que de sécurité alimentaire. En cause, un bâtiment et du matériel vieillissants qui ne permettront plus dans un avenir proche, de répondre à des normes de plus en plus exigeantes et de contenir les coûts de fonctionnement. Rien d’étonnant quand on sait que la durée de vie de ce type d’équipement varie entre 20 et 25 ans…

UN PROJET AU SERVICE DE LA QUALITÉ GUSTATIVE…
L’adoption d’un nouvel équipement est l’occasion de revoir tous les process de l’équipe cuisine et de réinterroger leurs besoins et ceux des 617 enfants des 4 écoles de la commune. Mais ce n’est pas tout : avec une capacité de production pouvant atteindre 1 000 couverts par jour (600 aujourd’hui), en liaison chaude et froide, la cuisine proposera ses services auprès de cantines scolaires et extra-scolaires de communes alentours.
Implantée sur un terrain à Kroaz Edern, la future cuisine centrale de 500 m² comprendra notamment une légumerie pour travailler dans de meilleures conditions les légumes « bruts » provenant de producteurs locaux, et un système de cuisson sous vide à basse température par immersion permettant une meilleure qualité gustative et la possibilité de cuisiner de nouveaux produits.

…ET ENVIRONNEMENTALE
Un équipement industriel de ce type est énergivore. Pour anticiper et minimiser le coût financier, la cuisine sera équipée de panneaux photovoltaïques qui permettront de consommer l’électricité directement produite en journée (80 % des besoins seront ainsi couverts). Une pompe à chaleur et un optimiseur électrique compléteront l’ensemble du dispositif.

Les travaux devraient démarrer dès l’obtention du permis de construire pour une mise en service courant 2020.

La cuisine centrale en chiffres

1000

c’est le nombre de repas par jour que la nouvelle cuisine sera en capacité de produire contre 600 aujourd’hui avec le matériel actuel.

500 m²

c’est la surface totale du bâtiment de la nouvelle cuisine centrale. Elle est compartimentée en 27 espaces de travail dédiés à chaque étape de production.

1 186 800 €

c’est le montant total en hors taxes du coût du projet. Construit selon les dernières normes, le bâtiment permettra de réaliser des économies de fonctionnement.