GRANDES MARÉES : POUR UNE PÊCHE À PIED RÉUSSIE !

quelques rappels sur la règlementation

Crédit photo : M. Chaigneau

Nécessitant pas ou peu de matériel, la pêche à pied peut être pratiquée par tous, petits et grands, sur la plage, dans les trous d’eau ou les rochers. On peut pêcher en toute saison mais les grandes marées sont des périodes idéales, vous assurant de belles pêches. Ça tombe bien, c’est le cas du 20 au 22 août avec des coefficients allant de 100 à 104. Mais attention plusieurs règles sont à respecter !

Que peut-on pêcher ?

Les homards

Cette pêche est réservée aux plus patients. Avec votre épuisette, de l’eau jusqu’à la taille, scrutez le fond et passez régulièrement votre outil à la recherche de ce si délicieux animal. Une fois repéré, cueillez-le avec votre filet et attrapez-le au-dessus de la tête pour le glisser dans votre seau.

 Taille minimale : 8.7 cm (carapace mesurée de la pointe du rostre à la bordure distale du céphalothorax).

Les étrilles et araignées

Les crabes s’attrapent à la main et se cachent sous les cailloux ou le goémon. Attention, les étrilles pincent assez fort ! Les araignées sont quant à elles souvent enfoncées dans le sable.

Tailles minimales : étrille 6.5 cm, araignée 12 cm (6 par jour et par pêcheur), tourteau 14 cm.

Les patelles et bigorneaux

À marée basse, vous les trouverez sur tous les rochers. Soulevez le goémon et décollez les patelles avec un couteau. On peut même les déguster crues ! Les bigorneaux se trouvent sur les rochers sans algues en général, prenez les gros noirs.

Les moules

Vous allez en trouver partout ! Même par petites marées, on les détache des rochers découverts, quand elles font une belle taille.

Taille minimale : 4 cm.

Les huîtres

La pêche se pratique à la main, lors des grandes marées, mais pas en toute saison, renseignez-vous ! Bien entendu, ne vous approchez pas des parcs à huîtres.

Tailles minimales : plate 6 cm, creuse 5 cm.

Les crevettes roses

Muni de votre épuisette, vous les trouverez dans les flaques d’eau et les rochers.

Tailles minimales : 5 cm (autre que roses : 3 cm).

Les palourdes, coques et couteaux

Préparez votre pelle, ces coquillages sont enfouis dans le sable ! On trouve les palourdes à 10 ou 20 cm de profondeur et les coques souvent en bancs. Les couteaux se cachent dans le sable fin. Ces derniers se ramassent à la fourche ou de façon très amusante au sel, ce qui ravira les plus petits. Il faudra être rapide !

Tailles minimales : palourde 4 cm, coque ou henon 3 cm, couteau 10 cm.

Pour bien se préparer à pêcher à pied !

MATÉRIEL À PRÉVOIR

une paire de bottes / un coupe-vent / une épuisette / une petite pelle, une fourche ou une binette / un seau / du sel

Et n’oubliez pas que la nature est fragile !
La faune marine est sensible à la lumière et au manque d’eau, pensez à remettre en place les cailloux soulevés et le goémon déplacé.

PENSEZ AUSSI…

aux lieux de pêche autorisés (et leur état de salubrité) / aux horaires de marée du lieu de pêche choisi / aux tailles minimales à respecter / aux quantités autorisées (ne ramassez que ce que vous allez consommer) / à prévenir quelqu’un de votre départ et heure de retour prévue.

BON À SAVOIR !

Partez 1h30 avant la marée basse ! Vous serez ainsi assurés de profiter de la meilleure période pour votre récolte et amorcez votre retour au minimum 30 minutes avant que la marée commence à remonter. Les courants sont souvent forts, ne vous laissez pas surprendre.

Réglementation départementale

Consultez le document officiel recensant les tailles minimales de capture des poissons, coquillages, crustacés, céphalopodes et échinodermes applicables à la pêche de loisir dans le département du Finistère.