Questions - Réponses

Les élu-e-s répondent à vos questions

Crédit photo : DR

Réponses aux questions posées par les citoyens plouguernéens

Au début de chaque conseil municipal, un quart d’heure est dédié à l’expression des citoyens plouguernéens. Ils peuvent interpeller directement les élu-e-s sur des sujets d’intérêt général ou ayant trait aux affaires de la commune. Les réponses apportées sont publiées sur cette page afin que les habitants puissent en prendre connaissance en toute transparence.

La liste ci-dessous sera complétée régulièrement.

Culture, sport, éducation populaire

01 - L'Armorica étant toujours occupé à ce jour, quand est-il des futures expositions dans le hall d'entrée et de la sécurité de la population venant pour un évènement ou tout simplement d'une visite pour une exposition ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse de Catherine Le Roux, adjointe déléguée à la culture

L’Espace Culturel Armorica n’étant plus occupé, les expositions ont repris début juin.

02 - Le futur musée des algues et goémons sur le site du Korejou est un projet très beau, prometteur et ambitieux mais également coûteux. À ce sujet, je souhaite avoir plus d’informations concernant le coût du projet ainsi que les travaux à venir. (Conseil du 06/10/2021)

Réponse de Yannik Bigouin, conseiller municipal au tourisme et à la vie associative

Le projet avance. Le cabinet d’architectes missionné a déposé et obtenu les permis de démolir (ex boite de nuit « La Godille ») et de construire. Le démarrage des travaux est prévu pour le printemps 2022 avec une ouverture à la fin du printemps 2023. La commune est mobilisée pour réduire au maximum sa contribution financière (le budget est estimé à 1,4 M€ HT) : le Conseil régional, le Conseil départemental, la Communauté de communes du pays des Abers et l’État ont été sollicités officiellement depuis plusieurs mois. Un dossier de demande de fonds européen sera déposé au printemps 2022. En lien avec l’association de l’Écomusée, nous allons solliciter également du mécénat. Ce projet revêt une importance capitale pour l’avenir du quartier de Saint-Michel et sa vitalité. La commune espère qu’il drainera d’autres activités commerciales. Quoi qu’il en soit, le faire au Korejou a du sens et permettra de valoriser tout le secteur.

03 - Lors du conseil municipal du 17 février 2021, la commune a présenté le plan de financement du projet de nouvel Écomusée de l’algue et des goémoniers. Le coût pour la commune est de 614 350 €. Pouvez-vous nous dire dans quelles mesures les habitants vont être impactés par cette dépense ? Comment la commune pense-t-elle la financer ? (Conseil du 15/12/2021)

Réponse de Andrew lincoln, conseiller municipal et vice-président du pays des Abers

La majorité municipale investit en respectant deux critères : la stabilité des taux d’imposition (la taxe foncière n’augmentera donc pas en cours du mandat) et la poursuite du désendettement à hauteur de 150 000 € par an. Le projet de l’Écomusée coûtera le moins cher possible pour la collectivité. C’est un engagement pris par les élu-e-s de la majorité. Pour cela, toutes les possibilités de financement externes sont mobilisées telles que le fonds « friches » dans le cadre du plan de relance de l’État ou encore le fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture. Le coût net pour la commune, c’est-à-dire la partie qui ne sera pas prise en charge par les différentes subventions, sera financé grâce à aux différentes sources de financement de son investissement et en premier lieu, grâce à son épargne – dont le niveau est historiquement élevé – complétée éventuellement par de l’emprunt. Le plan de financement sera arrêté lorsque les élu-e-s recevront une décision ferme des partenaires financiers quant aux montants des subventions réellement attribuées.

Écologie, environnement, biodiversité

01 - La commune interdit-elle l'utilisation de pesticides, engrais, produits chimiques, polluants nocifs pour les vivants et l'environnement sur son territoire comme indiqué sur les panneaux du bourg ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse de Marie Bousseau, adjointe déléguée à l’environnement, cadre de vie et participation citoyenne

Les panneaux « Zéro phyto » présents sur la commune ne concernent que les terrains communaux (espaces verts, cimetières, terrains de sport). La commune ne peut intervenir sur des terrains agricoles privés.

02 - Quand est-il prévu de ramasser le goémon sur les plages du Korejou et de Bassinig ? (Conseil du 07/07/2021)

Réponse de Arnaud Henry, adjointe délégué aux travaux

Le nettoyage se fait selon les priorités suivantes : 

  • Priorité 1 : présence d’algues vertes pouvant présenter un « risque » (surtout Creac’h An Avel pour faire simple)
  • Priorité 2 : plages avec profil de baignade ARS (pour info, à Bassinig, ce n’est pas l’anse principale mais la petite plage derrière direction Korejou)
  • Priorité 3 : présence de digues et d’enrochement car les algues les préservent
  • Priorité 4 : au « feeling » si les agents sentent qu’il faut le faire Les intervention ont toujours lieu dès la première quinzaine de juillet (semaine prochaine en l’occurrence) et après le passage des grands coefficients de marée.

À noter que cela n’empêche pas les interventions d’opportunité : suite à 2 demandes, Lostrouc’h et Perroz seront traités la semaine prochaine. De même, le rythme des interventions est revu en permanence, la présence d’algues jouant son rôle dans la biodiversité et le renforcement du talon dunaire, on essaie de limiter au maximum.

03 - Pouvez-vous me dire si des aménagements de tri sélectif seront mis en place et répartis uniformément sur la commune ? (Conseil du 06/10/2021)

Réponse de Marie Bousseau, adjointe à l’environnement, cadre de vie et participation citoyenne

Aucun nouveau dispositif n’est prévu car le tri sélectif sera collecté en porte à porte à partir de 2023.

04 - Pourquoi les talus sont-ils tondus ? N'est-il pas possible de laisser la biodiversité s'exprimer ? Pourquoi faut-il utiliser le lamier sur des haies (de particulier) qui ne gênent pas la circulation ? (Conseil du 25/05/2022)

Réponse de Marie Bousseau, adjointe à l’environnement, cadre de vie et participation citoyenne

C’est une question qui est discutée dans le cadre de l’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC). En parallèle, la mairie de Plouguerneau discute avec la communauté de communes sur ce sujet dans le cadre des ateliers du PCAET. Il faut néanmoins tenir compte de la sécurité des chaussées, qui nécessite des coupes. une formation des agents est envisagée. Cela prendra du temps mais la commune s’est bien saisie de ce sujet.

05 - Le gouvernement a publié, au Journal officiel, les noms de 126 communes qui devront mettre en place des dispositifs pour s'adapter à l'érosion du littoral. Si les communes de Guisseny et Kerlouan sont bien citées et concernées, celle de Plouguerneau avec ses 45 kms de côtes est absente de cette liste. Pouvez-vous nous apporter un éclaircissement sur ce point ? (Conseil du 25/05/2022)

Réponse d’Alain Romey, conseiller municipal délégué à l’urbanisme

Les élus ont décidé en mars dernier de reporter l’examen de la délibération d’inscription de la commune sur une liste nationale en attendant que la quarantaine d’habitants concernés à Plouguerneau soient officiellement informés. C’est ce que nous avons fait puisque qu’un courrier leur a bien été adressé. Courrier dans lequel la situation leur est décrite et les invitant à poser toutes leurs questions auprès du service urbanisme. À noter que la cartographie officielle sur laquelle s’appliqueront les futurs outils, sera établie par la communauté de communes du Pays des Abers. La commune a la chance d’avoir déjà réalisé une étude précise du recul ou de l’avancée de son trait de côte dans le cadre de Litto’risques. La commune fera le choix d’être sur la liste officielle.

Mobilités

01 - Pouvez-vous nous dire quand est prévue l'étude promise et concertée sur ces différents points de circulation et de sécurité sur le bourg ? Quand et comment participer à cette étude qui nous semble de plus en plus urgente ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

La concertation et les études techniques vont prendre en compte la question des circulations. La concertation va démarrer avant l’été pour 3 mois puis un maitre d’œuvre sera consulté et les travaux démarreront à l’été 2022. La police municipale fait des contrôles de vitesse et les services techniques réalisent des aménagements. Il ne faut pas hésiter à solliciter les élus. La commune s’est dotée d’un compteur vitesse qui est installé sur n’importe quelle voie : si un problème de vitesse est avéré, on teste une solution d’aménagement et on la pérennise si elle est concluante.

02 - Est-ce que vous prévoyez de réaménager les routes dégradées par le passage de camions et voitures ? Notamment la route touristique qui va de Lilia à St Michel et au Vougot ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

Il y a un programme voirie qui va être mis en œuvre cette année et qui touchera tous les quartiers. L’entreprise sera retenue prochainement pour avancer le plus rapidement possible. Sur la Grève blanche, deux interventions sont prévues : route en direction du Korejou et dans le secteur de Landévennec. Les élus s’appuient sur un état des lieux technique global qui a été fait par les services techniques pour valider les choix d’intervention technique. Les mobilités douces vont être facilitées dans les années qui viennent, qui s’appuiera notamment sur le futur schéma directeur vélo qui sera élaboré d’ici la fin de l’année.

03 - Quel dispositif pensez-vous mettre en œuvre afin de faire respecter la limitation de vitesse (50km/h) entre le bourg et le Korejou sur la D32 ? (Conseil du 07/07/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

Lorsqu’il y a une problématique spécifique, ne pas hésiter à prendre rdv avec les élus concernés. Il existe une méthodologie pour objectiver la question de la vitesse avec des mesures de terrain réalisés à l’aide d’un appareil spécifique pour s’affranchir des ressentis.

04 - On constate beaucoup de vitesses excessives au niveau de la Chaucidou, du centre-bourg, aux abords des plages. Les contrôles seront-ils renforcés durant l'été ? (Conseil du 07/07/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

Lorsqu’il y a une problématique spécifique, ne pas hésiter à prendre rdv avec les élus concernés. Il existe une méthodologie pour objectiver la question de la vitesse avec des mesures de terrain réalisés à l’aide d’un appareil spécifique pour s’affranchir des ressentis.

05 - Les traversées piétonnes de la route St Michel est extrêmement dangereuse dans les zones à faible visibilité, et ce malgré une vitesse à 50 km des véhicules. La création et la signalisation des passages piétons et l’installation de lampadaires seraient une bonne chose surtout aux endroits des arrêts de cars scolaires Kervelogan, Kergoff, St Michel, etc. (Conseil du 06/10/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

Le référent de quartier de Saint Michel se tient à votre disposition pour échanger plus en avant sur le sujet. Prenez rendez-vous en appelant la mairie au 02 98 04 71 06 ou directement par mail à clegoasduff@plouguerneau.bzh

06 - Le chemin Korn Mickael est emprunté quotidiennement par un nombre croissant de véhicules automobiles, de camions et de camping-cars qui roulent bien souvent à une vitesse élevée. La largeur du chemin n'étant que de 2m80, il est très dangereux de circuler à pied et en vélo. La question des mobilités étant au centre des préoccupations, je voudrai savoir quand est-ce que les élus vont- ils remédier à ce problème ? (Conseil du 17/11/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

Cette question de circulation sera mise à l’ordre du jour de la prochaine réunion communale de sécurité routière et une réunion sera organisée avec les riverains.

07 - Qu'en est -il du problème de circulation signalé sur le chemin de Korn Mickel ? (Conseil du 27/04/2022)

Réponse de Bruno Bozec, délégué aux espaces publics et référent de Lilia

Suite à la réunion sécurité routière du 28 mars 2022, nous nous sommes mis d’accord sur la pose d’un panneau « Sens interdit » à l’entrée de la route Korn Mickel, dans le sens Perroz – St Cava. Panneau sous lequel sera indiqué la mention « Sauf vélos ». Un autre panneau d’interdiction de tourner à droite en venant de « Kergoz » sera également installé. Ces travaux seront effectués d’ici la saison touristique.

Services publics numériques, transparence de l’action publique

01 - Avez-vous une date de programmer pour la mise en service de la fibre sur le secteur de Kerilies à Plouguerneau et à Lilia ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse d’Arnaud Henry, adjoint délégué aux travaux

La fibre est déployée en 3 phases : les quartiers sont donc soumis à un calendrier indicatif progressif d’installation. Plus la commune est pro-active, plus les réalisations peuvent être avancées.

Phase 1 (qui concerne Lilia) : normalement la commercialisation était prévue à compter du 10 février. Mais 220 adresses n’étaient pas correctement répertoriées dans la base de Mégalis et Axione. La commune s’en est chargée aussi vite que possible. Des difficultés techniques subsistent néanmoins car « les fils de la fibre sont trop proches des fils électriques » (il faudrait 1 mètre réglementaire de distance). Ce travail ne sera pas réalisé car il demanderait trop de temps. Il reste donc encore 6 poteaux à implanter pour assurer le déploiement. Les plaques seront débloquées à compter de début juin. On peut donc espérer la commercialisation de la fibre fin juin et fin août en fonction des secteurs du quartier.

Phase 2 (depuis fin mars) : l’étude de plans est achevée, la demande d’installation des armoires est en cours d’instruction et une nouvelle méthode est appliquée pour valider la base adresses (Plouguerneau est la première commune du Finistère à réaliser ce test). Cette phase avance donc à un bon rythme.

02 - Pourriez-vous refaire un point sur le déploiement de la fibre optique à Lilia Plouguerneau ? (Conseil du 06/10/2021)

Réponse d’Arnaud Henry, adjoint délégué aux travaux

Nous sommes toujours en phase 2 depuis mars dernier. À Lilia, 452 prises seront éligibles d’ici la fin octobre dont 61 prises dans le bourg. Pour le reste, la réception est programmée fin février-début mars 2022.

Urbanisme, aménagement, espaces publics

01 - Rue de Guissény, voilà plus de 4 ans que 3 places de parking sont bloquées par l'échafaudage de la maison située au 24 rue de Guissény. Où en est ce chantier de réfection ? À quelle date peut-on espérer son retrait ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse de Yannig Robin, Maire de Plouguerneau

Les questions qui relèvent d’un dossier individuel doivent faire l’objet d’un rendez-vous en mairie. Règle générale : la mise en place d’un échafaudage nécessite de déposer une demande d’autorisation en mairie ; un arrêté validera officiellement la demande, qui devra être affiché, avec une date de début et une date de fin. Si ce délai n’est pas respecté, la mairie peut interpeller le propriétaire et le cas échéant imposer une taxe.

02 - Puisque désormais les terrains constructibles deviennent des lotissements, pourquoi ne pas initier des projets d’eco-quartiers ? (Conseil du 26/05/2021)

Réponse de Marie Bousseau, adjointe déléguée à l’environnement, cadre de vie et participation citoyenne

Il existe déja un écoquartier à Tiez Nevez. Aujourd’hui la commune ne dispose pas de foncier pour aménager un tel quartier ; seuls des aménageurs privés ont la possibiité de le faire. Pour que ces aménagements privés soient mis en place de façon durable, il faut donc négocier.

03 - Est-il prévu des travaux de réaménagement au niveau de carrefour de la rue Kroaz Boulig et Maison de l'Europe ? Le carrefour est étroit, bruyant et la vitesse des voitures est excessive. (Conseil du 06/10/2021)

Réponse d’Arnaud Velly, conseiller municipal délégué aux mobilités

Un réaménagement a déjà été réalisé avec élargissement des bandes pour piéton. La référente de quartier du centre-bourg se tient à disposition pour de plus amples informations. Prenez rendez-vous en appelant la mairie au 02 98 04 71 06 ou directement par mail à amlebihan@plouguerneau.bzh

04 - La mairie pourrait-elle étudier la possibilité créer des places de stationnement côté impair de la rue de Guisseny pour remplacer celles perdues de l’autre côté, et ainsi permettre au plus grand nombre de stationner sans gêner les riverains de la rue ? (Conseil du 06/10/2021)

Réponse d’Arnaud Henry, adjoint aux travaux

Cette question qui sera abordée dans le cadre du réaménagement du centre-bourg avec une réflexion approfondie sur les déplacements.

05 - En allant me recueillir sur la tombe de mes grands-parents au cimetière de Plouguerneau, j’ai découvert avec effroi que celui-ci était quasiment à l’abandon ! C’est un manque total de respect pour nos anciens ! Comment cela se fait-il ? (Conseil du 06/10/2021)

Réponse d’Arnaud Henry, adjoint aux travaux

Votre remarque pose la question de la végétalisation du cimetière actuel. Considéré comme minéral, il nécessite beaucoup de travail, encore plus depuis l’engament de la collectivité dans la démarche « 0 phyto ». L’équipe des espace verts ne pouvant pas être mobilisée sur ce seul endroit de la commune. Toutefois, les services municipaux cherchent des solutions pour multiplier les temps dédiés à l’entretien de nos espaces public. Prochainement, le dispositif « Argent de poche », activé dès les vacances de la Toussaint, proposera aux jeunes volontaires de prendre soin du cimetière du bourg.

06 - Lors des ateliers sur le devenir du bourg, j’ai appris la mise en œuvre d’un futur lotissement impliquant la construction de 250 logements le long de la route de Lannilis, D113. Une étude impliquant les infrastructures existantes a-t-elle été réalisée ? Ce projet a-t-il été déjà évoqué lors d’un précédent conseil municipal ? Ou est-il possible de consulter les détails de ce projet et de son avancement ? (Conseil du 06/10/2021)

Réponse d’Alain Romey, conseiller à l’urbanisme

Un projet de lotissement comprenant 200 logements dont 40 logements sociaux, est bien en projet en centre-bourg entre les rues d’Armorique et de Douar Nevez. Depuis la dernière réunion avec l’aménageur la commune a émis plusieurs souhaits dont : l’intégration de logements collectifs, l’élargissement mesuré de la voie bleue pour faciliter les cheminements doux, l’aménagement de la voirie pour sécuriser les modes de déplacements, et l’intégration paysagère le long RD71. La mairie est en attente des retours de l’aménageur et reste vigilante quant aux éventuels les impacts.

07 - Pourquoi la commune de Plouguerneau ne respecte pas l'exemption des impôts fonciers pour les 2 premières années pour la construction d'une résidence principale ? (Conseil du 17/11/2021)

Réponse d’Hervé Perrain, adjoint aux finances

Cette exonération n’est pas une obligation. La commune de Plouguerneau a fait le choix de ne pas la mettre en œuvre car il s’agit avant tout d’une niche fiscale qui priverait la collectivité d’une ressource non négligeable. Cette disposition constitue une discrimination positive en faveur des acquéreurs de constructions nouvelles (ce qui exclut par conséquent les acquéreurs de logements anciens).

08 - Pourquoi ne pas laisser l'accès de la pointe du Kastel Ac'h aux piétons toute l‘année ? (Conseil du 17/11/2021)

Réponse de Maximilien Breton, conseiller aux affaires maritimes

Il y a en effet une présence accrue de personnes en arrière saison avec d’ailleurs une progression des incivilités notamment au niveau de la pointe, avec le stationnement de vans et camping-cars. Fermer les bornes doit être la dernière solution ; elle est contraignante pour les PMR. Mais la commune travaille sur un projet de plots escamotables au niveau du rond point supérieur. L’objectif est de ne pas dénaturer le site.

09 - Le paiement de la taxe d'aménagement suite à une construction dont une part revient à la commune, ne constitue-t-elle pas une source de revenu suffisante pour justifier l'exonération possible de la taxe foncière les deux premières années suivant une construction ? (Conseil du 15/12/2021)

Réponse de Hervé Perrain, adjoint aux finances

La perception de la taxe d’aménagement est justifiée tout comme celle de la taxe foncière. D’une part car la commune possède beaucoup d’équipements qu’il est nécessaire d’entretenir et d’autre part, parce qu’elle a besoin de ressources financières pour réaliser des investissements futurs.

10 - J'attends avec impatience la synthèse des ateliers concernant la circulation dans le bourg. Pouvez-vous nous apporter des précisions sur la date de restitution publique ? (Conseil du 15/12/2021)

Réponse de Marie Bousseau, 1ère adjointe à l’environnement, cadre de vie et participation citoyenne

La réunion publique de restitution du diagnostic devait se tenir le 21 décembre 2021 à l’Espace Armorica. Compte tenu du contexte sanitaire, les élu-e-s ont préféré la reporter au mois de février. Une nouvelle date sera communiquée prochainement via les supports de communication de la commune.

11 - Quand est-ce que les travaux de démolition des anciens locaux du Blue Night au Korejou où se trouve actuellement la recyclerie Adimplij, vont-ils débuter ? (Conseil du 30/03/2022)

Réponse d’Andrew Lincoln, conseiller municipal délégué à la langue bretonne et à la communication

Conformément au planning annoncé en conseil municipal, la démolition devrait intervenir entre décembre 2022 et février 2023.

12 - Où en sommes-nous concernant l’enterrement des lignes électriques sur la commune, notamment rue Michel Le Nobletz ? (Conseil du 30/03/2022)

Réponse d’Arnaud Henry, adjoint aux travaux

Travail en commun avec la commune et le SDEF (Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement du Finistère). Les accords des riverains s’obtiennent progressivement. Aujourd’hui, seulement deux refus catégoriques.

13 - À propos de l'enterrement des lignes, quelles seront les rues concernées après les rues Michel Le Nobletz et du Verger ? (Conseil du 27/04/2022)

Réponse d’Arnaud Henry, adjoint aux travaux

Pour le moment, seules les rues Michel Le Nobletz, du Verger et de Bel Air sont concernées par ces opérations sur la période 2022-2023. La mairie de Plouguerneau continue d’échanger avec le SDEF sur la suite du programme d’enterrement des lignes. Une communication sera faite dès que des informations fiables seront connues.

14 - Concernant la restitution du centre-bourg, les documents publiés font état de la poursuite de la concertation sur le deuxième trimestre 2023 pour une mise en œuvre des travaux en 2024. Pourtant lors de la restitution du 21 mars, le Maire de la commune a rectifié en précisant qu'il fallait lire 2022 et 2023. Pouvez-vous nous dire exactement quand auront lieu les évènements à venir ? (Conseil du 25/05/2022)

Réponse de Marie Bousseau, adjointe à l’environnement, cadre de vie et participation citoyenne

Tous les documents présentés lors de la réunion publique finale et les diagnostics réalisés par le prestaire sont bien en ligne sur le site web de la commune. S’agissant des travaux, leur démarrage est prévu fin 2023 tandis que le maître d’oeuvre sera recruté d’ici octobre 2022.

À LIRE AUSSI