Cuisine centrale

Des tout-petits jusqu’aux seniors : des repas équilibrés et de qualité servis chaque jour.

Des repas pour tous, adaptés à chacun

Purées et compotes fraîches pour les tout-petits, légumes de saison et viandes d’origine française pour les écoliers, régimes spécifiques pour les seniors… l’équipe de la cuisine centrale de Plouguerneau concocte des repas « sur mesure » pour répondre aux besoins de chacun. En moyenne, 550 repas sont servis par jour en liaison chaude avec le souci de la qualité et du plaisir des convives. Bon appétit !

Des menus adaptés pour les tout-petits

20 repas sont livrés chaque jour au Multi-accueil « Tamm ha tamm ». Au sein de la cuisine centrale, l’équipe adapte le menu principal selon les âges des petits convives et notamment prépare des purées  « maison ».

Des repas équilibrés pour les écoliers

530 repas sont fabriqués et livrés tous les jours dans les cantines scolaires et les mercredis et vacances scolaires aux centres de loisirs. Les produits frais, de saison et de qualité, sont ici aussi privilégiés. Des menus « découverte » sont régulièrement à la carte.

Des menus spécifiques pour les seniors

20 à 25 convives sont livrés chaque jour aux domiciles de personnes âgées de la commune qui sont dans l’incapacité de préparer leurs repas et/ou d’effectuer leurs courses. Des menus pour celles et ceux qui suivent un régimes « spécifiques » sont également proposés.

Le saviez-vous ?
En liaison chaude, les plats sont préparés en cuisine centrale et consommés dans un délai de deux heures après la fin de cuisson. Pour éviter la prolifération de germes, la température des plats chauds ne doit jamais être inférieure à 63 °C. Dès la fin de la cuisson, les mets cuisinés sont conditionnés en plats collectifs, puis disposés en containers isothermes. Un maintien à une température supérieure à 63 °C est obligatoire pendant toute la durée du transports et du stockage.

Une équipe de passionnés au service du goût !

L’équipe de la cuisine centrale de Plouguerneau est composée de 5 professionnels qui mettent toutes leurs compétences et leurs savoir-faire au service de la production des repas. 

Les menus, issus d’un travail mené en collaboration avec une diététicienne, tiennent compte de l’équilibre alimentaire sur la semaine, de l’appréciation des enfants et de la volonté de la cuisine centrale de leur faire connaître de nouveaux goûts.

Le chef, David Le Meur, et sa brigade ont à cœur de préparer chaque jour des menus équilibrés qui ont du goût.

4 engagements en faveur du bien manger

L’équipe de la cuisine centrale est engagée dans une démarche de promotion de la santé et de respect de l’environnement.

Opter pour des produits de saison

L’équipe de la cuisine centrale a pour principe de base de choisir et de cuisiner les légumes en fonction des saisons.

Agir contre les risques alimentaires

Pesticides, perturbateurs endocriniens ou encore nano-nutriments sont autant de substances indésirables que la cuisine centrale s’emploie à écarter : la part des produits bio est en augmentation permanente.

Privilégier l'approvisionnement local

La commune développe des partenariats avec des producteurs du terroir, comme Le Vieux Potager ou la ferme Pie Noir de Keroudern.

Trier et valoriser les déchets

La loi de 2015 sur le tri des déchets impose de mettre en place des filières de revalorisation des déchets. À la cuisine centrale, tous les déchets sont triés, collectés et valorisés. Des composteurs ont été installés dans les cantines.

Une nouvelle cuisine centrale en cours de construction !

Pour parfaire son engagement auprès de l’enfance-jeunesse, la municipalité a inscrit le « bien manger » au cœur de sa politique nutritionnelle. L’objectif ? Proposer aux enfants déjeunant chaque jour à la cantine une prestation de qualité : produits issus de l’agriculture biologique, produits labellisés, locaux, poissons frais, plats « faits maison », etc. Pour contribuer à l’atteinte de cet objectif, la commune va se doter d’un nouvel équipement pour remplacer la cuisine centrale actuelle, datant de mars 1988.